Les résultats de la recherche ouvriront dans une nouvelle fenêtre sur money.tmx.com.

Point de vue de TMX

Vous avez sans doute déjà vu le sigle « SAVS » dans les nouvelles financières. L’Américain Bill Ackman, investisseur et gestionnaire de fonds spéculatif, a fondé une « société coquille » de quatre milliards de dollars et, pas plus tard qu’en septembre 2020, Chamath Palihapitiya, copropriétaire des Golden State Warriors, a déposé les prospectus de trois nouvelles SAVS auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), selon TechCrunch.

Alors que la majeure partie du monde est encore aux prises avec les retombées de la pandémie à la COVID-19, la technologie continue pour sa part de perturber plusieurs secteurs à un rythme soutenu. En fait, le télétravail et la distanciation sociale ont sans doute accéléré la transformation numérique, pressant les sociétés de considérer les investissements technologiques afin d’améliorer à la fois le service à la clientèle et l’expérience du personnel.

Selon un nouveau rapport intitulé Minerals for Climate Change: The Mineral Intensity of the Clean Energy Transition publié par le Groupe de la Banque mondiale le 11 mai dernier,la production de minéraux tels que le graphite, le lithium et le cobalt pourrait augmenter de près de 500 % d’ici 2050 pour répondre à l’augmentation de la demande des technologies d’énergie propre.

Au premier semestre de 2020, le rendement de l'indice plafonné des technologies de l'information S&P/TSX (« indice technologique TSX ») a été de 37,8 %! En 2019, il a été de 61,7 %.

Depuis plusieurs années, le secteur pétrolier et gazier canadien a connu une multitude de difficultés structurelles et financières ainsi que des problèmes de valorisation des produits de base qui ont grandement affaibli l’intérêt des investisseurs, tant au pays qu’à l’étranger.

Les marchés financiers, particulièrement ceux du Canada, ont tendance à épouser la dynamique ambiante. On note ainsi la présence d'un marché solide qui investit activement du capital de risque public dans les secteurs en démarrage et émergents; qu'il s'agisse de l'intelligence artificielle, de la technologie de chaîne de blocs, ou du cannabis, ce mouvement s'observe sans cesse. On ne s'étonnera donc pas de constater une hausse de l'appui accordé aux sociétés du secteur de la télémédecine, qui est l'objet d'

Pouvoir observer l'évolution de nouvelles technologies est l'un des aspects les plus gratifiants de travailler au point de convergence des investisseurs et des entrepreneurs.

Le Groupe TMX salue les entreprises qui se mobilisent pour aider nos communautés.

Par la présente, je tiens à assurer au nom du Groupe TMX notre soutien à toutes les sociétés émettrices en cette période de pandémie de la COVID-19 où le monde entier apprend à évoluer dans un contexte commercial inhabituel. Je tiens également à remercier les nombreuses sociétés inscrites à notre cote qui se sont dressées pour aider nos collectivités à composer avec cette crise sans précédent et qui ont veillé à la sécurité de tous alors qu’ils étaient plus vulnérables.

Cette année marque le 50e anniversaire du Jour de la Terre, un mouvement né de la nécessité d'attirer l'attention sur la façon dont la société traite notre planète.

En cette période inédite où le monde se trouve confronté à la pandémie de la COVID-19, aucune option n’est écartée par les individus pour éviter tout contact inutile entre eux dans l’espoir d’endiguer la propagation du virus.

La semaine dernière, j’ai écrit au ministre des Finances Bill Morneau, priant le gouvernement du Canada d’envisager d’importantes modifications à son plan d’intervention économique pour répondre à la COVID-19 afin que toutes les PME canadiennes, y compris les sociétés ouvertes, soient admissibles à la Subvention salariale d’urgence du Canada.

Le gouvernement du Canada a présenté un plan d’intervention économique pour répondre à la COVID 19, en soutien aux entreprises et travailleurs canadiens. Il s’agit d’une initiative nécessaire et opportune et nous félicitons le gouvernement pour la mise en œuvre de mesures décisives.

Il y a deux ans, le secteur minier mondial a entrepris une lente remontée à l’issue d’un cycle baissier historiquement long. Tourmenté par une volatilité historique et par l’incertitude découlant de crises mondiales successives, le secteur a connu au mieux une reprise peu constante – pourtant l’optimiste persiste sur le marché.

Le nombre d’entreprises qui financent leur croissance en s’inscrivant à la TSX et à la TSXV est en forte hausse. La capitalisation boursière totale des sociétés innovantes albertaines inscrites à la TSX ou la TSXV a presque doublé en cinq ans pour atteindre 10 milliards de dollars.

Chicago abrite dix des sociétés du Fortune 500 (la région du Midwest américain en héberge le tiers) et le deuxième plus grand quartier d’affaires des États-Unis. Bien sûr, nous savons tous que Chicago est le domicile de la légendaire équipe des Bulls, qui a remporté six titres de championnat, mais autre chose rend cette ville et l’ensemble de la région uniques – quelque chose de plus profond que la poêle des incroyablement délicieuses pizzas à la mode de Chicago.