Les résultats de la recherche ouvriront dans une nouvelle fenêtre sur money.tmx.com.

Point de vue de TMX - Comment expliquer (et exploiter) la période historiquement propice aux PAPE que vivent les sociétés technologiques canadiennes

3 décembre 2020

tmx.com

Les marchés canadiens traversent actuellement la période la plus propice de l'histoire pour les premiers appels publics à l'épargne (PAPE) de sociétés technologiques. Misant sur l'engouement des investisseurs à la Bourse de Toronto (TSX) et à la Bourse de croissance TSX (TSXV), les nouvelles sociétés technologiques de qualité ont à ce jour, au 31 octobre 2020, mobilisé des capitaux record de 6,53 milliards de dollars.

Pour les nombreux Canadiens du secteur de l'innovation, ce résultat est le fruit d'un long travail.

Il est vrai que le secteur canadien des technologies disposait de plusieurs atouts fondamentaux, mais cette période privilégiée pour les PAPE vient de la capacité acquise par les sociétés technologiques canadiennes depuis cinq ans d'aiguiser l'appétit des investisseurs par de solides rendements.

tmx.com

Combien de temps cette période se poursuivra-t-elle? Quelles sont les perspectives sectorielles?

La réponse à ces questions passe par une analyse des facteurs qui expliquent les succès récents.

Création d'une période propice aux PAPE

En 2020, la pandémie de COVID-19 a perturbé pratiquement tous les aspects de nos vies. Dans de nombreux secteurs, les travailleurs canadiens ont dû se tourner vers le télétravail pendant que la population en général se tournait vers la technologie pour des activités courantes. Ces facteurs ont assurément multiplié les débouchés dans le secteur technologique et stimulé l'intérêt des investisseurs à son endroit, mais les éléments fondamentaux expliquant la conjoncture favorable aux PAPE étaient en place longtemps avant l'éclosion de la pandémie, d'où la nécessité pour les observateurs d'en tenir compte.

  1. Les sociétés technologiques canadiennes sont devenues des chefs de file mondiaux et dominent celles des autres secteurs depuis cinq ans. L'Indice plafonné des technologies de l'information S&P/TSX* affichait le 30 octobre 2020 un rendement sur cinq ans de 25,83 %, ce qui en fait l'indice sectoriel plafonné le plus performant de l'Indice composé S&P/TSX*.

    Avec son rendement exceptionnel, l'action de Shopify Inc. (TSX : SHOP) marque les esprits, mais il importe de reconnaître que plusieurs autres entreprises canadiennes, dont Kinaxis Inc. (TSX : KXS), Constellation Software Inc. (TSX : CSU) et Enghouse Systems Limited (TSX : ENGH), ont aussi contribué au rendement supérieur à la moyenne de l'indice.

  2. Les PAPE des sociétés technologiques canadiennes ont satisfait les investisseurs. Depuis cinq ans, les investisseurs du secteur technologique ont en effet été amplement récompensés par le rendement solide des titres obtenus dans le cadre de PAPE à haute visibilité sur nos bourses. Sans aboutir sur un parcours aussi exceptionnel que celui de Shopify (devenue depuis son PAPE la société ouverte canadienne ayant la plus forte capitalisation boursière), les PAPE de plusieurs entreprises ont été très réussis. Nous songeons notamment à des entreprises comme Lightspeed POS Inc. (TSX : LSPD), Dye & Durham Limited (TSX : DND), Docebo Inc. (TSX : DCBO) et, plus récemment, le PAPE de la société montréalaise Nuvei Corporation (TSX : NVEI) qui, lorsqu'il a été lancé, est devenu le plus important par une société technologique canadienne à cette époque. Nuvei a depuis été suivie par Pivotree Inc. (TSX : PVT) et BBTV Holdings Inc. (TSX : BBTV).

    Toutes ces entreprises ont ceci en commun qu'elles offrent aux investisseurs des possibilités de placement différenciées et un rendement de nature à susciter de la convoitise et de l'enthousiasme pour les entreprises qui suivront.

    Ces PAPE récents ont aussi mis en valeur une nouvelle génération de chefs de file technologiques canadiens motivants et inspirants, des dirigeants d'entreprises comme Tobi Lubtke (Shopify), Dax Dasilva (Lighspeed), Phil Fayer (Nuvei) et Sharzad Rafati (BBTV). Dans ce dernier cas, Rafati a organisé le plus important PAPE d'une entreprise technologique fondée par une femme. Tous ces dirigeants font aussi preuve d'une vision qui leur permet de livrer concurrence sur la scène mondiale dans différentes catégories technologiques.

Perspectives

Les événements des cinq dernières années ont changé la perception de longue date des investisseurs canadiens à propos du secteur technologique national, un secteur actuellement effervescent et en plein essor. À l'approche de 2021 et pendant les années qui suivront, nous savons que la présence au Canada d'un secteur de l'innovation dynamique composé d'entreprises concurrentielles sur les marchés technologiques mondiaux est susceptible d'avoir des retombées majeures pour l'économie du pays.

Les nombreuses entreprises mentionnées dans cet article écriront le chapitre suivant de l'histoire du secteur technologique canadien. Nous pensons aussi qu'elles inspireront un nouveau groupe de sociétés bien placées pour profiter de cette période favorable aux PAPE, parce qu'elles exercent ce genre d'activités recherchées capables d'assurer la croissance des revenus au moment même où les autres pourraient être freinées et parce qu'elles ont mis en place la gouvernance et la rigueur financière nécessaires pour exceller sur les places boursières.

Nul ne sait si le secteur technologique devra faire un pas en arrière pour mieux repartir ensuite. Pour l'instant, reconnaissons cette convergence d'entreprises et de dirigeants qui porte le secteur canadien de l'innovation et qui a créé ce moment historique unique.


Photo of Robert

Robert Peterman

Vice-président, Développement des affaires mondial, Bourse de Toronto et à la Bourse de croissance TSX

Suivez Robert sur LinkedIn

© TSX Inc., 2020. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, de distribuer, de vendre ou de modifier le présent document ou son contenu sans obtenir le consentement écrit préalable de TSX Inc. Les renseignements qu'il contient sont fournis à titre informatif seulement. Ni Groupe TMX Limitée ni ses sociétés affiliées ne garantissent l'exhaustivité des renseignements qui figurent dans le présent article et ne sont responsables des erreurs ou des omissions que ceux-ci pourraient comporter ni de l'utilisation qui pourrait en être faite. Le présent article ne vise pas à offrir des conseils en placement, en comptabilité ou en fiscalité ni des conseils juridiques, financiers ou autres, et l'on ne doit pas s'en remettre au présent article pour de tels conseils. L'information présentée ne vise pas à encourager l'achat de titres inscrits à la Bourse de Toronto ou à la Bourse de croissance TSX. Le Groupe TMX et ses sociétés affiliées ne cautionnent ni ne recommandent les titres mentionnés dans le présent article. TMX, le logo de TMX, The Future is Yours to See., Toronto Stock Exchange, TSX, TSX Venture Exchange, TSXV et Voir le futur. Réaliser l'avenir. sont des marques déposées de TSX Inc. Bourse de Toronto et Bourse de croissance TSX sont des marques de commerce de TSX Inc. Toutes les autres marques déposées et de commerce utilisées dans ce document appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

L'Indice composé S&P/TSX et l'Indice plafonné des technologies de l'information S&P/TSX (les « indices ») sont des produits de S&P Dow Jones Indices LLC, ou de ses sociétés affiliées (« SPDJI »), et de TSX Inc. (« TSX »). Standard & Poor'sMD et S&PMD sont des marques déposées de Standard & Poor's Financial Services LLC (« S&P »), Dow JonesMD est une marque déposée de Dow Jones Trademark Holdings LLC (« Dow Jones ») et TSXMD est une marque déposée de la TSX. SPDJI, Dow Jones, S&P, leurs sociétés affiliées respectives, et TSX ne soutiennent, ne cautionnent, ne vendent, ni ne promeuvent aucun produit fondé sur les indices, ne font aucune déclaration quant au bien-fondé d'un placement dans un tel produit et ne peuvent être tenues responsables d'erreurs, d'omissions ou d'interruptions touchant les indices ou les données y afférentes.