Les résultats de la recherche ouvriront dans une nouvelle fenêtre sur money.tmx.com.

Point de vue de TMX - 20 ans de FNB de titres à revenu fixe

20 novembre 2020

20 Years of Fixed Income ETFs

Le 9 mars 2020, la Bourse de Toronto (TSX) a célébré le 30e anniversaire de l'inscription du premier fonds négocié en bourse (FNB) au monde. À ce moment-là, la pandémie mondiale de la COVID-19 se dessinait et les marchés vacillaient aux bords de l'effondrement. Mis à part les rires nerveux lorsque nous cherchions à éviter les poignées de main, le moment était enthousiasmant non seulement pour le secteur canadien des FNB, mais pour le secteur mondial des FNB. Nous ne savions pas à quel point nos vies allaient changer ni à quel rythme la pandémie allait progresser.

Le tout début

Ce mois-ci, nous soulignons une autre étape importante concernant les FNB, mais sans tambour ni trompette malheureusement en raison de la pandémie qui perdure : le 20e anniversaire de l'entrée en bourse des deux premiers FNB de titres à revenu fixe au monde, qui a eu lieu le 20 novembre 2000.

Alors qu'il existe aujourd'hui une pléthore de FNB, on pourrait croire que ce n'est pas grand-chose, mais après réflexion force est d'admettre que c'est un accomplissement. Il ne fait aucun doute que l'ensemble des FNB ont eu une énorme incidence sur la manière dont les investisseurs accèdent aux marchés, mais si l'on sépare les FNB de titres à revenu fixe des autres FNB, on constate vraiment à quel point ils ont changé la manière dont les gens accèdent aux titres à revenu fixe.

L'inscription des premiers FNB d'obligations était réellement novatrice. Avant cela, les FNB reproduisaient le rendement des marchés boursiers très visibles et l'établissement des cours était relativement transparent. Le marché secondaire des obligations est évidemment très différent et plutôt opaque pour la plupart des investisseurs. Vous pouvez imaginer ce qui s'est passé dans la tête des négociateurs boursiers quand on les a abordés pour leur demander s'ils pouvaient créer des marchés pour des portefeuilles d'obligations qui se négocieraient en bourse.

Ce qui a débuté avec deux seuls produits iShares (TSX : XBB et TSX : XSB) inscrits à la TSX s'est développé en un segment considérable du monde des FNB. Selon les données recueillies par ETF Logic, il y a actuellement environ 1 850 FNB de titres à revenu fixe inscrits en bourse à l'échelle mondiale pour une valeur totale de plus de 1,3 billion de dollars, au terme du deuxième trimestre de 2020.

Long chemin du succès

Les FNB de titres à revenu fixe n'ont pas connu un succès instantané. Il a fallu surmonter bon nombre d'obstacles et d'idées préconçues. Par exemple, aux États-Unis, les premiers FNB de titres à revenu fixe n'ont pas été inscrits avant 2002. Ce n'est qu'après la crise financière de 2008 que les FNB de titres à revenu fixe ont commencé à devenir les produits viables qu'ils sont aujourd'hui.

Les innovations comme les FNB de titres à revenu fixe ne connaissent pas de succès sans la contribution de nombreuses parties. Si le mérite revient essentiellement à iShares (anciennement iUnits Canada) pour cette innovation, la réussite de celle-ci n'aurait pas été possible sans le cadre et la flexibilité que procurent les autorités de réglementation et les bourses canadiennes. L'approbation des inscriptions est une chose, mais cela n'aurait servi à rien sans l'engagement des teneurs de marché canadiens.

Les autorités de réglementation et la TSX avaient pour tâche d'examiner et d'approuver un instrument financier qui était entièrement nouveau. Comment les investisseurs et les teneurs de marché pouvaient-ils évaluer avec justesse le panier sous-jacent, alors que le portefeuille d'obligations se négociait sur le marché hors cote? Grâce à leur persévérance, les membres de l'équipe d'iShares et tous ceux qui ont travaillé à l'inscription des premiers FNB de titres à revenu fixe à la TSX ont réellement jeté les bases qui ont servi à bon nombre des innovations de l'ensemble du secteur des FNB.

Bar Graph showing New TSX Fixed Income ETF Listings

Accès à tous

Même si les FNB de titres à revenu fixe représentent encore juste une fraction de tout le marché obligataire, ils ont considérablement changé la manière dont de nombreux investisseurs utilisent les obligations. L'époque où les investisseurs achetaient des obligations à la pièce et échelonnaient les échéances dans leur portefeuille est virtuellement révolue. Les investisseurs individuels ont désormais accès à une vaste gamme de portefeuilles de titres à revenu fixe en un seul clic, et ce, à des taux près de ceux dont bénéficient les institutions.

Quand on regarde en dehors du Canada et que l'on observe le marché mondial des FNB, on peut commencer à voir à quel point notre marché est unique et progressiste. Seuls de récents changements réglementaires aux États-Unis permettent maintenant l'entrée sur les marchés de FNB à gestion active accrue. À titre de comparaison, voici un autre exemple qui démontre à quel point c'est le secteur canadien des FNB qui ouvre la marche.

Même s'il n'y aura aucun événement public pour souligner l'inscription initiale de XSB et XBB comme ce fut le cas pour les TIP et les HIP, il ne faut certainement pas manquer d'en reconnaître l'importance. Encore une fois cette année, la génération actuelle des gestionnaires, teneurs de marché et investisseurs du marché des FNB doivent tirer leur chapeau à nos prédécesseurs et les remercier. 


Photo of Graham MacKenzie

Graham MacKenzie

Chef des produits négociés en bourse
Bourse de Toronto


Suivez Graham sur LinkedIn

© TSX Inc., 2020. Tous droits réservés. Il est interdit de vendre ou de modifier le présent document sans avoir obtenu le consentement écrit de TSX Inc. au préalable. Les renseignements qui figurent dans le présent article sont fournis à titre informatif seulement. Groupe TMX Limitée et ses sociétés affiliées ne garantissent pas l'exhaustivité des renseignements qui figurent dans le présent article et ne sont pas responsables des erreurs ou des omissions que ceux-ci pourraient comporter ni de l'utilisation qui pourrait en être faite. Le présent article ne vise pas à offrir des conseils en placement, en comptabilité ou en fiscalité ni des conseils juridiques, financiers ou autres, et l'on ne doit pas s'en remettre au présent article pour de tels conseils. L'information fournie dans le présent article ne constitue pas une incitation à l'achat de titres inscrits à la Bourse de Toronto. Groupe TMX Limitée et ses sociétés affiliées ne cautionnent ni ne recommandent les titres mentionnés dans le présent article.