Les résultats de la recherche ouvriront dans une nouvelle fenêtre sur money.tmx.com.

Point de vue de TMX - Contrat à terme sur le taux CORRA : Une solution canadienne dans le cadre de la réforme des taux d’intérêt de référence à court terme

9 novembre 2020

CORRA Futures: A Made-in-Canada Approach to Short-Term Interest Rate Benchmark Reform

En juin 2020, la Bourse de Montréal (la « Bourse ») annonçait le lancement d'un contrat à terme de trois mois sur le taux canadien moyen des opérations de pension à un jour (le « taux CORRA »).

Le lancement de ce contrat à terme sur le taux CORRA découle d'une collaboration entre la Bourse et la Banque du Canada pour faire du pays un chef de file de la transition mondiale des taux interbancaires (« IBOR » en anglais) au taux de référence fondés sur les opérations.

Malgré le contexte difficile, la MX est ravie de l'accueil que le contrat a reçu jusqu'à présent et elle envisage de nouvelles bonifications.

Origine de la réforme des taux de référence à court terme

Depuis quelques années, la réforme des taux d'intérêt de référence et la transition qui en découle sont au centre des préoccupations des marchés des capitaux.

Pendant des décennies, les taux interbancaires ont été au cœur des marchés, servant de référence dans l'établissement du prix d'un vaste éventail de contrats financiers, dont les dérivés (comme les contrats à terme) et les obligations. Toutefois, le scandale du LIBOR en 2012, qui a révélé une manipulation généralisée du taux d'intérêt de référence le plus souvent utilisé à l'époque, a poussé les autorités à l'échelle mondiale à réviser leur processus d'établissement des grands indices financiers de référence. En 2014, le Conseil de stabilité financière a proposé une série de mesures pour consolider les taux interbancaires existants et, s'il y a lieu, favoriser l'élaboration et l'adoption de nouveaux taux de référence sans risque. Essentiellement, le but de ce virage était de fonder les taux de référence sur des opérations réelles plutôt que sur des modèles basés sur des sondages.

Le processus est passé à la vitesse supérieure en juillet 2017, lorsque la Financial Conduct Authority (FCA) a déclaré que les banques participantes ne seraient plus tenues de communiquer de taux pour l'établissement du LIBOR après 2021. L'annonce a poussé les autorités à accélérer leur transition aux nouveaux taux sans risque.

L'après-LIBOR au Canada

En 2018, le Canada a mis sur pied le groupe de travail sur le taux de référence complémentaire pour le marché canadien (« TARCOM ») afin de définir et d'élaborer un taux de référence sans risque à terme pour les opérations en dollars canadiens, lequel serait à la fois robuste, fiable et insensible aux tensions de tous ordres survenant sur les marchés et conforme aux principes de l'Organisation internationale des commissions de valeurs (« OICV ») régissant les indices financiers de référence. Ce taux sans risque à terme constituerait un taux de référence complémentaire pour le marché canadien et serait utilisé parallèlement au CDOR (Canadian Dollar Offered Rate), taux d'intérêt de référence reconnu au Canada.

En guise de taux d'intérêt sans risque principal au Canada, le groupe de travail a fini par recommander une version améliorée du taux CORRA, qui est fondé sur des opérations et qui est publié depuis 1997. Le taux CORRA est représentatif du coût, en dollars canadiens, du financement à un jour au moyen d'obligations et de bons du Trésor du gouvernement du Canada constitués en garantie dans le cadre d'opérations sur le marché général des pensions. À l'heure actuelle, le taux sert de référence à des swaps sur indice de taux à un jour dont le notionnel dépasse un billion de dollars canadiens.

Administratrice du taux CORRA depuis peu, la Banque du Canada a apporté des améliorations à sa méthode de calcul pour rendre le taux encore plus solide et représentatif qu'auparavant. Depuis, le taux CORRA est en moyenne moins volatil et plus proche du taux cible du financement à un jour de la Banque du Canada. Cette dernière croit qu'au fil du temps le taux CORRA deviendra le principal taux d'intérêt de référence au Canada pour une vaste gamme de produits financiers.

Lancement du contrat à terme de trois mois sur le taux CORRA

Soucieuse de faciliter la transition générale des taux interbancaires aux taux sans risque, la Bourse a lancé en juin le contrat à terme de trois mois sur le taux CORRA. Elle a fait coïncider son lancement avec la date où la Banque du Canada a pris en charge l'administration du taux CORRA afin de stimuler la participation du secteur, de simplifier la transition et de permettre au taux d'occuper une place de plus en plus importante sur le marché canadien des produits financiers.

Conçu avec la collaboration avec les participants au marché, le contrat à terme de trois mois sur le taux CORRA se veut une réponse aux besoins de gestion du risque à l'échelle mondiale. Pour l'utilisateur final, la transition des taux de référence ne se produira pas du jour au lendemain. En effet, il reste beaucoup de travail à faire pour préparer l'environnement des opérations hors cote, autant du point de vue opérationnel que juridique.

Le nouveau contrat à terme sur le taux CORRA permet aux participants de gérer le risque. Surtout, il facilite le parcours de ces derniers en permettant à la Bourse de faire ce qu'une bourse fait le mieux : leur procurer transparence et liquidité. Le lancement du contrat à terme sur le taux CORRA a reçu l'aval du groupe de travail sur le TARCOM :

« Les membres du Groupe de travail sur le TARCOM saluent la Bourse de Montréal pour le lancement de son nouveau contrat à terme de trois mois basé sur le taux CORRA. Le développement d'un marché à terme robuste est une étape importante pour faire du CORRA un taux d'intérêt de référence clé au Canada. Les membres tiennent à remercier le personnel de la Bourse de Montréal pour ses efforts diligents dans la mise au point de ce contrat et espèrent qu'il sera largement utilisé. »

– Coprésidents du groupe de travail sur le TARCOM

Fonctionnement du contrat à terme de trois mois sur le taux CORRA

Un contrat à terme est un accord standardisé selon lequel on s'engage à acheter ou à vendre une chose à une date et à un prix établis à l'avance. Comme son nom l'indique, le contrat à terme de trois mois sur le taux CORRA permet de prendre une position sur ce taux sous-jacent pendant un trimestre. À l'échéance, le contrat entraîne un règlement en espèces correspondant à la valeur du taux CORRA composée quotidiennement pendant le trimestre de référence. C'est ce qui permet aux investisseurs de couvrir les opérations de pension et les swaps sur indice de taux à un jour. De plus, le contrat à terme de trois mois sur le taux CORRA permet de miser exclusivement sur les prévisions de taux d'intérêt de la Banque du Canada, ainsi que d'atténuer le risque lié au financement au moyen d'opérations sur la base.

En outre, le contrat à terme de trois mois sur le taux CORRA permet aux investisseurs de mettre en œuvre différentes stratégies impliquant le produit phare de la Bourse que constituent les contrats BAX, comme un écart de taux bancaires. Les deux contrats présentent des caractéristiques similaires : ils ont chacun 12 échéances trimestrielles et ils partagent la même convention et le même échelon de cotation.

Par ailleurs, le contrat à terme de trois mois sur le taux CORRA a été conçu selon les normes internationales relatives aux contrats à terme sur taux sans risque, de manière à favoriser son adoption par les participants aux marchés à l'échelle mondiale qui voudraient exécuter, sur plus d'un territoire, des opérations reposant sur l'anticipation de la valeur relative.

La liste complète des caractéristiques du produit, accompagnée d'exemples de stratégies, est disponible sur le site Web de la Bourse.

Premiers résultats et commentaires

À la Bourse, nous sommes ravis des premiers résultats que le produit a générés malgré le contexte de marché difficile.

Notre équipe a fait un travail extraordinaire pour mobiliser les participants, leur faire connaître le fonctionnement du produit et les aider à s'adapter au nouveau taux de référence. Jusqu'à présent, 30 participants aux marchés, à l'intérieur et à l'extérieur de l'Amérique du Nord, ont réalisé 180 opérations sur plus de 7 000 contrats assortis de 6 échéances différentes. Depuis le lancement du produit, la négociation impliquant le contrat seulement ou des stratégies CORRA/BAX a été solide sur les marchés électroniques; les stratégies devraient contribuer à stimuler l'activité. Nous avons récemment franchi la première échéance du contrat, en septembre 2020, et tout ce qui concernait le processus de règlement en espèces de presque 2 000 contrats ouverts s'est déroulé sans accroc.

Des nouveautés à venir

Le contrat à terme sur le taux CORRA suscite énormément d'intérêt depuis son lancement. En effet, la page sur le produit a reçu des milliers de visites d'investisseurs désireux d'en savoir plus. De plus, comme le contrat permet de miser exclusivement sur les prévisions de taux d'intérêt de la Banque du Canada, nous croyons que le nombre d'opérations quotidiennes bondira dès que la banque centrale sera de nouveau considérée comme étant « en jeu ».

Nous avons commencé par un produit de trois mois parce que c'est la durée habituelle des nouveaux contrats à terme sur taux sans risque sur le marché et qu'elle s'harmonise bien avec notre produit phare que constituent les contrats BAX. Cela dit, nous envisageons d'élargir notre gamme de produits sur le taux CORRA par l'ajout d'un contrat à terme d'un mois et d'options. À l'aide du taux de référence CORRA, nous visons à reproduire l'écosystème des contrats BAX. Bien que nous ne puissions fixer un échéancier précis, nous avons l'intention de lancer de nouveaux produits sur le taux CORRA prochainement.

Nous vous invitons à surveiller nos prochaines annonces.


Photo of Jacques Caussignac

Jacques Caussignac

Vice-président, Croissance et innovation
Bourse de Montréal


Suivez Jacques sur LinkedIn

Le présent article a pour seul but de fournir aux participants de la Bourse et au public en général des renseignements sur le marché de la Bourse et sur les produits qui y sont négociés. Les renseignements et les données que renferme le présent document ne sont pas fournis aux fins de négociation et ne doivent en aucun cas être interprétés dans quelque territoire que ce soit comme une recommandation, un conseil, un avis ou un cautionnement concernant l'achat ou la vente d'instruments dérivés, de titres sous-jacents ou d'autres instruments financiers, ou comme un conseil de nature juridique, comptable, fiscale ou financière ou un conseil de placement. Le rendement passé n'est pas nécessairement représentatif du rendement futur. Bourse de Montréal Inc. vous recommande de consulter un professionnel en placement afin d'obtenir des conseils adaptés à vos objectifs de placement, à votre situation financière et à vos besoins personnels avant de prendre toute décision de placement.

© TSX Inc., 2020. Tous droits réservés. Il est interdit de vendre ou de modifier le présent document sans le consentement préalable écrit de TSX Inc. Les renseignements qui figurent dans le présent article sont fournis à titre informatif seulement. Ni Groupe TMX Limitée ni ses sociétés affiliées n'attestent ou ne garantissent l'exhaustivité ou l'exactitude des renseignements qui figurent dans le présent document et ne sont responsables des erreurs ou des omissions que ceux-ci pourraient comporter ou de l'utilisation qui pourrait en être faite. Cet article ne vise aucunement à offrir des conseils d'ordre juridique, comptable, fiscal ou financier ou des conseils de placement, entre autres, et on ne devrait pas s'y fier à de telles fins. L'information fournie ne constitue pas une incitation à l'achat de titres inscrits à la Bourse de Toronto. Le Groupe TMX et ses sociétés affiliées ne cautionnent ni ne recommandent les titres mentionnés dans le présent article.