Les résultats de la recherche ouvriront dans une nouvelle fenêtre sur TMXArgent.com.

Nouvelles

Point de vue de TMX – Quel est l’avenir de l’énergie renouvelable?

27 juin 2019

Par David Chelich, chef, Développement des affaires, Énergie mondiale

Alors que l'on se demande encore quelles seraient les meilleures sources d'énergie renouvelable ou non renouvelable qui pourraient combler les futurs besoins de la planète en énergie, le fait est que la demande mondiale en énergie devrait, selon les prévisions, croître de 25 % d'ici à 2040. Même si cette hausse ne se produira pas du jour au lendemain, toujours est-il que le secteur devra satisfaire à cette demande. Les estimations indiquent qu'il faudra des investissements d'environ 2 billions de dollars américains annuellement dans la production d'énergie renouvelable.

La décarburation à un rythme croissant n'a rien de secret aujourd'hui, car les sources d'énergie solaire, éolienne et végétale jouent un rôle de plus en plus important dans la production de l'électricité dans le monde. La société de consultants en énergie Wood Mackenzie prédit que les énergies renouvelables (éoliennes, solaires, etc.) augmenteront de 18 % d'ici à 2035, et selon les projections de l'Agence internationale de l'énergie, 40 % de l'offre mondiale d'énergie d'ici à 2040 sera de sources renouvelables.

Nous sommes les témoins directs de cette transformation à la Bourse de Toronto (TSX) et à la Bourse de croissance TSX (TSXV), où bon nombre de sociétés de grande taille et de qualité, axées sur la croissance et sur l'énergie renouvelable uniquement, ont choisi d'inscrire leurs titres. Collectivement, leur capitalisation boursière s'élève à 33 milliards de dollars, et leurs titres sont commentés par sept chercheurs-analystes en moyenne.

Ces chercheurs qui analysent les actions d'entreprises de production d'électricité prétendent que, à l'heure actuelle, les investisseurs s'intéressent davantage aux sociétés d'énergie renouvelable pour les raisons suivantes :

  1. La tendance vers une décarburation mondiale est propice à une croissance interne considérable et à des acquisitions.
     
  2. Les coûts des installations et les coûts d'exploitation ont reculé à un tel point que les économies d'échelle des projets d'énergie éolienne, solaire et géothermique se comparent à celles des méthodes traditionnelles de production d'électricité.
     
  3. Plusieurs sociétés ont amélioré leur profil de risque d'investissement en passant des contrats de production à long terme avec des acheteurs solvables, ce qui donne aux investisseurs plus de certitude quant au chiffre d'affaires réalisable et aux flux de trésorerie disponibles.
     
  4. Le ralentissement de la croissance mondiale, la contraction des bénéfices des sociétés et la baisse pour encore longtemps des taux d'intérêt à l'échelle mondiale rendent les sociétés d'énergie renouvelable qui sont stables et susceptibles d'accroître leurs dividendes plus attrayantes aux yeux des investisseurs en quête de revenu régulier.
     
  5. De grands investisseurs institutionnels remplissent les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) énoncés dans leurs mandats ainsi que leurs directives en investissant dans des fournisseurs d'énergie renouvelable.

Tout comme le secteur de l'énergie renouvelable qui a augmenté en taille et en importance, la TSX a intensifié son rôle en tant que source de capital, de liquidités et de négociations dans le monde, en plus d'augmenter sa visibilité aux sociétés ouvertes de ce secteur. Maintenant que l'opinion publique favorise une production d'énergie propre et durable, la TSX est en train de devenir un centre d'excellence financier pour les sociétés d'énergie renouvelable cotées en bourse, exerçant des activités à l'échelle nationale et internationale. La qualité et les récents résultats financiers positifs de plusieurs de ces sociétés qui forment l'indice des énergies renouvelables et des technologies propres S&P/TSX (+22 % depuis le début de l'année) en sont les preuves.

 

Le présent article a été rédigé à titre informatif uniquement; il ne vise à communiquer aucun conseil. Le présent article ne constitue ni un cautionnement ni une recommandation à l'égard des titres ou des secteurs mentionnés aux présentes. Les points de vue et les opinions exprimés dans le présent article sont uniquement ceux de leurs auteurs respectifs et ne reflètent pas nécessairement les vues de Groupe TMX Limitée, des sociétés de son groupe, de leurs dirigeants ou de leurs employés respectifs.

  • Partager:
  • TMX Share by Email
  • TMX Twitter
  • TMX facebook
  • TMX LinkedIn