Les résultats de la recherche ouvriront dans une nouvelle fenêtre sur TMXArgent.com.

Nouvelles

Point de vue de TMX – Ce que nous avons entendu à la table ronde sur la négociation à la Bourse de croissance TSX

27 juin 2019

Par Brady Fletcher, directeur général et chef de la TSXV

La Bourse de croissance TSX (TSXV) occupe une place unique et bien ancrée sur les marchés financiers internationaux, puisqu'elle représente la plateforme de formation de capital de choix dans le monde pour les entreprises en démarrage. Ce statut n'a toutefois pas été obtenu du jour au lendemain, ni accidentellement ou en vertu d'une politique. Même si une réglementation idéale ou une politique progressive peut y contribuer, il en faut plus que cela pour créer un marché de premier ordre. Au sein de l'environnement national des marchés financiers, la communauté du capital de risque et les parties prenantes ont depuis longtemps soutenu les sociétés canadiennes et internationales inscrites à la TSXV durant la phase décisive de leur démarrage. Cette communauté, dont la réussite et la viabilité demeurent notre priorité absolue, est la clé du succès de la TSXV.

Bien souvent, les flux de trésorerie des entreprises en démarrage sont négatifs, et celles-ci sont à la recherche de capitaux de croissance en vue de leur développement. À titre de directeur général et chef de la TSXV, mon objectif principal est de préserver l'intégrité de nos marchés pour le bien des investisseurs et d'offrir le plus efficacement possible à nos émetteurs un accès au capital de croissance. Pour cette raison, je garde un contact étroit avec nos émetteurs inscrits et éventuels, les investisseurs et les autres parties prenantes à l'échelle nationale.

En raison de ces interactions et des discussions que mon équipe a eues avec différents membres de la communauté du capital de risque, nous avons décidé d'organiser la table ronde sur la négociation à la TSXV, un forum pour des échanges constructifs visant à résoudre des problèmes qui se présentent à nous tous et à favoriser des changements favorables. Les parties prenantes (notamment des émetteurs inscrits, des investisseurs, des négociateurs, des banques et des organismes de réglementation) ont fait part de leurs opinions sur l'état du marché de capital de risque, puis quatre thèmes principaux s'en sont dégagés : la liquidité, la réglementation, la formation et la transparence.

Les opinions exprimées lors de la table ronde sont résumées dans notre récente publication intitulée Livre blanc de la table ronde sur la négociation à la TSXV. Même s'il n'existe aucune solution facile à ces problèmes et que la TSXV ne peut à elle seule les résoudre, la table ronde a réussi à engendrer un débat au sein du marché qui permettra peut-être de régler certains de ces problèmes.

Nous pouvons tous admettre que les marchés ont évolué de façon spectaculaire ces dernières années, ce qui signifie que la structure des marchés devra s'y adapter en conséquence. Certains participants ont mentionné qu'en ayant 14 marchés où se négocient des titres peu liquides, cela peut, dans certains cas, fragmenter la liquidité et rendre la tâche difficile pour un acheteur qui cherche un vendeur, et vice versa. Il a donc été recommandé d'évaluer la possibilité de limiter la négociation des titres peu liquides à la bourse où leurs émetteurs sont inscrits.

La vente à découvert a aussi été longuement débattue. Les émetteurs étaient surtout préoccupés par la « vente à découvert à un cours inférieur » juste à la fin d'une journée, ce qui exercerait une pression à la baisse sur le cours de l'action. La TSXV s'entretiendra donc avec les ACVM et l'OCRCVM afin de déterminer s'il est envisageable de réévaluer les règles de la vente à découvert pour les titres inscrits à la TSXV. La réévaluation pourrait permettre de conclure s'il convient de rétablir le test d'écart (tick test) ou d'adopter d'autres restrictions si la situation le justifie.

Nombre de sujets abordés ont fait écho à des discussions que j'ai pu avoir avec des clients et des parties prenantes au fil des années, mais un thème s'est distingué des autres : l'importance de la formation. Bien que des progrès aient été accomplis, il y a toujours un besoin d'éducation sur le capital de risque et de croissance à l'intention des investisseurs, des entreprises et des participants au marché pour que la TSXV maintienne son statut de plateforme de premier plan pour les émetteurs du monde entier qui sont à la recherche de capital de risque.

Je vous encourage à lire nos constatations qui ne sont qu'un des aspects d'un débat toujours d'actualité. Veuillez nous faire part de vos commentaires à l'adresse venturefeedback@tmx.com; ils nous permettront d'approfondir le sujet et d'aborder d'autres points qui ont pu nous échapper lors de la table ronde.

  • Partager:
  • TMX Share by Email
  • TMX Twitter
  • TMX facebook
  • TMX LinkedIn