Les résultats de la recherche ouvriront dans une nouvelle fenêtre sur TMXArgent.com.

Nouvelles

Point de vue de TMX – Les séries éliminatoires ne suffisent plus

22 mai 2019

Un article de Dani Lipkin, chef de l'innovation

C'était la liesse et l'euphorie chez les partisans des Maple Leafs de Toronto il y a quelques semaines, lorsque leur équipe s'est rendue jusqu'à la septième partie dans la première ronde des séries éliminatoires de la LNH. Après 52 ans de peines et de déceptions, ils sentaient enfin que la Coupe Stanley était peut-être à portée de main. Ils ont oublié que parmi les 31 équipes de la LNH, 16 participent aux séries éliminatoires. Autrement dit, les Maple Leafs ont une chance sur deux d'y accéder chaque année. Si votre équipe préférée se taille une place dans les séries, c'est tout simplement qu'elle a battu une poignée d'adversaires au sein de son association. Bref, les supporters de l'équipe de Toronto ne devraient aspirer à rien de moins que les finales de la Coupe Stanley.

Vous vous demandez sans doute quel est le rapport entre les partisans des Maple Leafs et l'écosystème technologique du Canada. Je vous explique : lors du sommet 48Hrs in the Valley de C100 la semaine dernière, Jonathan Ehrlich, associé à Foundation Capital, a affirmé que les chefs de direction de sociétés technologiques au Canada devraient avoir des ambitions plus élevées.

Je n'ai rien contre les entrepreneurs canadiens qui créent des sociétés technologiques, puis qui les revendent à 40, 50 ou même 200 millions de dollars. Par contre, je crois qu'ils devraient concentrer leurs efforts à bâtir le prochain Google, Amazon ou Facebook. Nous comptons déjà une gamme variée de sociétés technologiques aux quatre coins du pays, dont Shopify (Ottawa), OpenText (Waterloo) et Lightspeed (Montréal). Nul besoin de s'installer à Silicon Valley pour créer la prochaine entreprise de l'envergure d'Apple.

Le programme 48Hrs in the Valley jumelle les entreprises en démarrage les plus prometteuses avec les meilleurs mentors, investisseurs et dirigeants de Silicon Valley. La cohorte de cette année réunissait 25 entreprises issues d'un vaste éventail de secteurs, de l'intelligence artificielle aux biotechnologies en passant par les logiciels-services. Or, des programmes comme celui de la communauté C100 sont indispensables non seulement pour former les fondateurs et les chefs de direction des sociétés technologiques canadiennes de demain, mais aussi pour appuyer l'écosystème technologique d'ici. Je vous invite d'ailleurs à découvrir l'apport de ce programme auprès de la communauté technologique au Canada.

Voici quelques sociétés technologiques qui ont participé au programme 48Hrs in the Valley de C100 et qui se distinguent par l'excellence de leurs produits et de leurs plateformes :

Lumen5 – Une plateforme reposant sur l'intelligence artificielle qui permet aux entreprises et à leurs équipes de marketing de créer des vidéos en un tournemain.

SkyHive – Une société technologique axée sur l'intelligence artificielle qui aide les entreprises à approfondir leurs connaissances sur le marché de l'emploi, de la main-d'œuvre et des compétences et à trouver des moyens d'engager, de perfectionner et de motiver des employés. Son fondateur et chef de la direction, Sean Hinton, expliquait en début d'année que sa technologie peut aider les employés du secteur manufacturier à trouver des emplois dans d'autres secteurs – une solution potentielle à la pénurie croissante de main-d'œuvre.

SnapTravel – Un outil qui permet de recevoir des offres spéciales sur les hôtels par messagerie texte et par Facebook Messenger, sans avoir à télécharger une autre application. Vers la fin de 2018, la société a conclu un financement de série A de 21 millions de dollars américains provenant de Telstra Ventures et du joueur de basketball professionnel Steph Curry.

Bref, nous devons réviser à la hausse nos ambitions. Si l'on se fie aux résultats des 52 dernières années, il faudra probablement attendre encore longtemps avant que les Maple Leafs de Toronto remportent la Coupe Stanley. Cependant, il y a toujours de l'espoir pour que les Raptors gagnent le championnat de la NBA, et je suis encore plus optimiste quant à l'avènement de la prochaine « licorne » du secteur canadien des technologies.

 

Le présent article a été rédigé à titre informatif uniquement; il ne vise à communiquer aucun conseil. Il ne constitue ni un cautionnement ni une recommandation à l'égard de sociétés particulières ou des secteurs dont il fait l'objet. Veuillez obtenir l'avis d'un professionnel pour l'évaluation de stratégies de placement précises. Les points de vue et les opinions exprimés dans le présent article sont uniquement ceux de leurs auteurs respectifs et ne reflètent pas nécessairement les vues de Groupe TMX Limitée, des sociétés de son groupe, de leurs dirigeants ou de leurs employés respectifs.

  • Partager:
  • TMX Share by Email
  • TMX Twitter
  • TMX facebook
  • TMX LinkedIn